mardi 15 mai 2007

Le 1er juin, je vous suis ...

J'avoue que l'idée ne m'a pas particulièrement transportée au départ. Mon enthousiasme a du mal à se réveiller en ce moment mais ce n'est pas l'unique raison. Personnellement, j'ai dépassé le stade des rêves de puissance régionale, même si je suis consciente par ailleurs que cela pourrait avoir des effets bénéfiques.

Mon problème? dans l'Union du Maghreb Arabe, il y a déjà deux termes qui me gênent: Arabe, parce que cela nie une identité plus diversifiée même si de larges pans de notre culture régionale est imprégnée d'"arabité", et Maghreb, parce que j'en suis à un stade ou l'union de 5 pays ne cadre pas avec ma vision beaucoup plus ouverte. C'est quelque part réducteur, telle qu'elle est exprimée là, une transposition du nationalisme à une aire un peu plus importante, ce qui mène inexorablement aux mêmes blocages, coups bas, bâtons dans les roues et autres bêtises qui paralysent le monde "arabe" depuis des lustres. Tout est un problème de définition.

Cela étant dit, je considère qu'une éventuelle union (car l'actuelle est selon moi inexistante) serait quand même quelque chose d'intéressant à creuser. Tout dépend de ce qu'on y met en réalité, c'est là le noeud de l'affaire et l'élément de base sur lequel il faudrait agir: qu'est-ce qu'une union maghrébine? Une union enrichissante qui permettrait aux peuples d'aller de l'avant, d'avoir une vision plus large, d'alimenter les échanges culturels, de mieux connaître les peuples voisins et de favoriser la communication entre eux ... Une union qui donnerait à un coup de pouce à l'économie de la région, et peut être donnerait à ces pays des marges de manoeuvre plus importantes ... Une union qui permettrait de dépasser ensemble les obstacles communs à tous les pays de la région, et peut être même donner un souffle nouveau à des sociétés engoncées dans leurs contradictions et handicapées par une perte de repères ... pourquoi pas?

C'est cette idée que je pourrai éventuellement défendre, et c'est ce que je ferai le 1er juin ici même...


Le 1er Juin Je blogue pour le Maghreb Uni


1 commentaires:

Téméraire V5.0 a dit…

Je suis tout à fait d'accord avec toi sur le principe de ta vision mais dans la réalité on doit admettre qu’il y a eu des avancées, bien qu’elles paraissent minimes, elles sont bien importantes.

La question logique qui se pose, faut-il faire un autre départ avec une autre vision ou utiliser l'existant quitte à le changer par la suite?
Cette union fictive, à crée en fait une assise de départ sur laquelle il faudrait avancer parce qu'elle est à un certain point acceptée par les volontés politiques.

Pourquoi chercher d'attraper le poignet lointain alors qu'on peut commencer par s'accrocher au petit doigt qui est à notre portée.

Enregistrer un commentaire